Adieu à la position moyenne sur les SERPs de Google

Juste au moment où vous pensiez que Google avait fini de faire bouger les choses au sein de sa plate-forme Google Ads, ils l'ont répété en annonçant que la métrique «Position moyenne» serait caduque plus tard cette année.

À compter du mois de septembre, nous devrons commencer à nous appuyer sur les mesures existantes «Partage Top Impression» et «Partage Absolute Top Impression».

Le changement au premier coup d'oeil

Il semble simplement et inutilement transformer une métrique en plusieurs, ajoutant de la complexité au pool de données déjà vaste. Toutefois, ce changement constitue en réalité une chance de déterminer avec plus de précision la véritable position de la page de vos annonces textuelles. La position Moyenne est depuis longtemps l’un des indicateurs les plus mal compris de l’écosystème de Google Ads et peut être une source courante de confusion pour les équipes client, agence et Google.

La position moyenne est en baisse

La position moyenne est souvent interprétée comme une mesure indiquant directement la position réelle occupée par votre annonce sur les pages de résultats de moteur de recherche, mais cela n'a jamais été le cas. Au lieu de cela, la position moyenne indiquait le lieu où votre annonce se situait par rapport à d'autres annonces.

Pour illustrer la différence, considérons qu’une annonce avec une position moyenne de deux pourrait tout aussi bien être repérée au bas de la page de résultats qu’au deuxième emplacement de résultats. Ces derniers étant à la vue immédiate d’un chercheur sans défilement du tout, les premiers sont souvent oubliés ou renvoyés.

Exemple de capture d'écran d'une liste de positions moyennes dans Google SERP

Dans ces deux cas distincts, l’annonce de Joybird occupe la même position moyenne que la publicité JustFab dans l’image suivante.

Exemple de listing de position moyen repéré au bas de Google SERP

Quelles sont ces « nouvelles » métriques?

Les actions «Top Impression Share» et «Absolute Top Impression Share» sont en réalité beaucoup plus proches de l'intention perçue de la position moyenne.

Absolute Top Impression Share

« Part absolue d'impressions absolues » est définie comme « le pourcentage d'impressions de votre annonce en première position au-dessus des résultats de recherche naturels ». Cela le rend idéal pour savoir quand votre annonce sera présentée à un internaute sans avoir à faire défiler l'écran. Ceci est particulièrement crucial lorsqu'il s'agit d'un nombre limité d'immeubles mobiles.

Partage des meilleures impressions

Dans le même temps, le « partage d'impressions les plus importants » est défini comme « le pourcentage d'impressions de votre annonce par rapport aux résultats de recherche organiques ». Cela restera utile pour évaluer le positionnement de votre annonce par rapport à ses concurrents.

Bien que ces nouveaux indicateurs de notoriété constituent une bouffée d’air frais, le jury n’a toujours pas cerné leur fiabilité actuelle et continue d’être testée en permanence sur les nouvelles expériences de pages et les blocs d’annonces spécifiques à la verticale (par exemple, campagnes hôtelières dans Google Ads) ainsi que d’autres panels de connaissances spécialisés.

Réveillez-moi fin septembre

Avec ces «nouveaux» paramètres basés sur le partage d’impressions qui occupent le devant de la scène au lieu de «Position moyenne», il reste encore de nombreuses idées fausses pour nourrir davantage de questions avec le temps, mais le mouvement devrait être relativement fluide compte tenu de la Nous avons eu le temps de passer à l’utilisation des actions «Top Impression Share» et «Absolute Top Impression Share».

Avec la richesse des données à portée de main, le moment est venu, pour les annonceurs spécialisés dans les recherches, de se renseigner, ainsi que leurs clients, sur les pièges des indicateurs de vanité et sur l'importance de se concentrer sur des données propres et utiles qui amélioreront réellement les retours.

Blake Lucas est un coordinateur SEM chez PMG.

Lecture connexe

De nouvelles innovations en matière de recherche visuelle exploitent les émotions humaines et les déclencheurs d'achat biologiques
Résumé des mises à jour de Google Data Studio d'avril 2019
référencement local pour entreprises



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *